text
text
text
text

Les spécificités du psychologue

La formation du psychologue à l'université comprend à la fois des éléments théoriques (cours), pratiques (stages) et cliniques (travaux de recherche).

Le psychologue possède ainsi une triple compétence :

  • Théorique : son savoir éclaire sa compréhension des difficultés du patient.
  • Pratique : son savoir-faire conditionne l'utilisation pertinente de ses techniques thérapeutiques.
  • Clinique : son savoir-être favorise le développement d'une relation authentique et singulière. Les recherches montrent que la qualité de cette relation thérapeutique détermine très largement l'efficacité du traitement.*

En France, le psychologue ne doit pas être confondu avec :

  • Un psychiatre : formé à la faculté de médecine, il est le seul 'psy' qui peut prescrire un traitement médicamenteux et établir des feuilles de soins.
  • Un psychanalyste : formé par ses pairs (c'est-à-dire, par son propre psychanalyste, puis par l'association ou l'école de pensée à laquelle il se rattache), sa compétence n'est sanctionnée ni par un titre professionnel, ni par un diplôme universitaire spécifiques.
  • Un psychothérapeute : depuis deux décrets récents (20 mai 2010, 7 mai 2012), l'accès au titre de psychothérapeute est réglementé et soumis à des conditions distinctes pour les différentes catégories de 'psy' (psychologues, psychiatres, psychanalystes, et autres professionnels de santé pouvant justifier de 5 années d'exercice de la psychothérapie).
*LECOMTE, C., SAVARD, R., DROUIN, M.-S., GUILLON, V. (2004). Qui sont les psychothérapeutes efficaces ? Implications pour la formation en psychologie. Revue Québécoise de Psychologie, 25, 3, 73-102.